Collages

Architecture(S)

Photomontages créés pour le groupe Matelsom dans le cadre d’une résidence de 3 mois dans leurs locaux de Niort, invitée par Arts Affaires.

Photomontages réunissant les deux sites du groupe Matelsom, le magasin de Niort et l’entrepôt de Vernouillet.

“Architecture-monde”

collages papier, 2009.

Exposition collective consacrée aux oeuvres sur papier, galerie L.J., Paris, 2009.

Installations

“Contact”

  • Installation in-situ, 2010.
  • Projet réalisée dans les locaux de Niort du groupe Matelsom dans le cadre d’une résidence de 3 mois , invitée par Arts Affaires, 2010.
  • Exposition collective “Ça & là” organisée par Claude Closky avec tous les artistes ayant fait la résidence le Pavillon, Laboratoire de création du Palais de Tokyo, Fondation d’entreprise Ricard à Paris, 2011.

Matérialisation des lignes de contact entre collaborateurs afin de mettre en avant les problèmes de communications internes.

 

“Entrée des artistes”

  • installation éphémère in-situ et projet de néon, 2010.

Installation sur le site du groupe Matelsom dans le cadre d’une résidence de 3 mois dans leurs locaux de Niort, invitée par Arts Affaires.

Une manière d’inverser les rôles et de démystifier le concept de résidence d’artiste en entreprise en mettant chaque collaborateur dans la peau d’un “artiste”.

 

 

“Welc(home)”

  • Installation in-situ, 2011.

Installation réalisée dans les locaux de Niort du groupe Matelsom dans le cadre d’une résidence de 3 mois , invitée par Arts Affaires.

Welc(home) est un “vidéomaton” destiné à accueillir les nouveaux collaborateurs au sein du groupe Matelsom. Chaque arrivant se fera filmer et ajouté au portrait collectif dans la continuité du projet “contact”. (en cours…)

 

“Respiration (2)”

  • installation sonore, 2005.

Exposition collective “The Final Cut”, Palais de Tokyo, Paris, 2005.

Diffusion du son de ma respiration dans l’espace d’exposition.
Respirer (dans) ce lieu est une façon pour moi de m’approprier l’espace.
Je m’inspire de son air pour en expirer mon point de vue.

 

 

Photographies

Camif

 

 

 

 

Vidéos

“Espèce d’Espace (fourmis)”

  • vidéo, 7’34’’, 2008.

“Espèce d’Espace” (clin d’oeil à Georges Perec) est une série mettant en scène des animaux dans des environnements humains ou en confrontation avec l’homme.
La bande sonore, créée à partir du son original, est montée en ritournelle (au sens deleuzien).
Chaque vidéo est ainsi à considérer comme autant de territoires.

“Espèce d’Espace (fourmis)” a été tourné sur une aire d’autoroute du sud de la France.
J’ai posé près d’une fourmilière le moulage en plâtre d’une maison à échelle “réduite” préalablement recouverte d’une lotion sucrée.
Petit à petit, les fourmis appâtées envahissent l’espace…
L’idée m’est venue en voyant un matin en une de “libé” une photo de “boat people” agglutinés en pleine mer sur des filets de pêcheurs pour se sauver de la noyade…
Cette vidéo en est la métaphore.

“Espèce d’Espace (poissons)”

  • vidéo, 2’45’’, 2006-2008.

“Espèce d’Espace” (clin d’oeil à Georges Perec) est une série mettant en scène des animaux dans des environnements humains ou en confrontation avec l’homme.
La bande sonore, créée à partir du son original, est montée en ritournelle (au sens deleuzien).
Chaque vidéo est ainsi à considérer comme autant de territoires.

“Espèce d’Espace (poisson)” a été tourné au Vietnam.
Il s’agit de Carpes Koi territorialisées dans un lac à côté d’un temple très touristique.
Leur territoire est immense mais elles s’entassent sur un périmètre restreint apâtées par la nourriture et gavées par les touristes, qui vont jusqu’à jeter les papiers avec.

“Breath”

  • vidéo, 8’35″, 2005

Le stade olympique de Phnom Penh réalisé en 1962 par l’architecte cambodgien Vann Molyvann
est aujourd’hui à l’abandon.
Un lieu à l’origine destiné à la foule et à la liesse.
J’y ai tourné cette vidéo en plan fixe comme pour saisir l’inertie de ce bâtiment.
Pourtant le petit souffle de la vie le traverse encore, celui du vent qui se faufile dans l’immense espace
et qui fait respirer ce lieu figé, le cri des enfants qui jouent dehors, le vacarme étouffé de la circulation…
Résonances dans cet édifice fantôme qui cherche sa place.
C’est peut-être là désormais sa fonction : filtrer, révéler, amplifier, comme dans une cathédrale, la vie qui lui est extérieure.

 

Fermer le menu