"Portes à portes"

diptyque photographique (60x80cm), contrecollage aluminium + chassis, 2005.

Après mon séjour au Cambodge, j’ai trié mes photos et j’ai fait ce rapprochement entre ces enfilades
de "portes".

Ce voyage a été pour moi très intense sur le plan personnel (cf. Notre maison).
Ces deux vues installées en vis-à-vis placent le spectateur au milieu d’un couloir.
D’un côté une galerie du temple d’Angkor Vat.
De l’autre, une succession de portes dans le centre de détention Tuol Sleng (ou S21), un ancien lycée
réquisitionné et transformé en lieu de supplices par les Khmers Rouges entre 1975 et 1979.

Dualité. Une voie vers la lumière, une voie vers l’obscurité.

Mais il y a à Angkor des zones d’ombre avant la lumière tandis que des traits de lumière parviennent à lutter avec les ténèbres de Tuol Sleng.
Lieux de souvenirs et d’histoires. Douleurs et joies.

Qu’allons-nous trouver derrière la porte ?
L’empreinte sur les lieux peut demeurer un temps infini.

 
Les textes et images de ce site sont la propriété exclusive de Anne-Laure Maison