"Contaminations (1)"

installation, 1999.

Ecole supérieure des Beaux-Arts de Toulouse, 1999.

Injection de sensible, de vivant dans l’architecture, extension de notre propre peau.
Invasion des failles, fissures et interstices de nos espaces.
Greffe métaphorique…pour la soigner de sa rigidité.

 
Les textes et images de ce site sont la propriété exclusive de Anne-Laure Maison